Aménagement

Définir la circulation qui correspond à votre intérieur

A chaque intérieur et à chaque façon de vivre correspondent une circulation optimale. A vous de définir vos contraintes et vos besoins pour tirer le meilleur parti de votre espace à vivre et rentabiliser votre surface habitable.

Fiche pratique - 29 mai 2015

Conseil 1

Vue de haut

L’optimisation de la circulation se fait toujours en fonction de la forme de votre maison ou de votre appartement. Il faut donc se pencher sur un plan pour voir apparaître les chemins logiques de déplacement entre les pièces et à l’intérieur de celles-ci.

Conseil 2

Dans l’ordre

Ensuite, mettez en place une hiérarchie. Quels sont les passages les plus empruntés par tous les membres de la famille ? Quels sont ceux que vous voulez vraiment privilégier et libérer ? Vous avez ainsi un premier angle d’attaque.

Conseil 3

Changer ses meubles

A l’intérieur d’une pièce vous pouvez réaliser vous-mêmes les changements qui souligneront les passages les plus logiques. En général cela passe par une modification de l’ameublement, et donc parfois par la suppression de certains objets ou meubles encombrants.

Conseil 4

Multifonction

La modularité des meubles est de plus en plus mise en avant. Ils peuvent regrouper plusieurs fonctions pour optimiser l’espace et donc faciliter la circulation. L’exemple le plus ancien est sans doute le canapé-lit. Mais aujourd’hui on peut trouver ou faire faire une bibliothèque-bureau ou un escalier-dressing.

Conseil 5

Des murs qui bougent

Cette modularité peut aussi s’appliquer aux cloisons des espaces de vie qui peuvent s’escamoter en fonctions des besoins de la journée. Des parois coulissantes permettant d’isoler certains espaces, peuvent au contraire laisser place à une plus grande liberté de déplacement.

Conseil 6

Grands travaux

Pour aller plus loin, on peut aussi décider de donner vraiment la priorité à l’espace et à la circulation en supprimant des murs ou des pièces. Ce décloisonnement ne doit pas vous empêcher de bien réfléchir à la circulation au cœur d’une grande pièce ouverte.

Conseil 7

Plusieurs routes

Dans une famille, circuler librement c’est aussi avoir le choix de plusieurs chemins possibles. Pensez donc aux itinéraires secondaires.

Conseil 8

Mobilier discret

Les meubles intégrés dans l’architecture sont un bon moyen de favoriser la circulation. Pensez-y si vous envisagez de gros travaux ou si vous faites construire une maison.

Conseil 9

Point de départ

La circulation se fait évidemment en fonction des ouvertures, dans ce type de travaux importants, il faut bien en définir les emplacements.

Conseil 10

Expérimentation

A l’épreuve du temps, n’hésitez pas à modifier l’agencement de vos meubles si vos plans de circulation ne s’avèrent pas efficients.

En resumé

N’hésitez pas à recourir régulièrement à votre plan, même pour l’ameublement pour avoir une vision réaliste des changements à opérer. Il n’est pas facile de regarder d’un œil nouveau son propre intérieur, ce plan vous aidera à prendre de la distance.

A vous de trouver le bon équilibre entre le plein et le vide. Exemple : pour certains un couloir est un passage pratique qui réunit deux pièces. Au contraire pour d’autres, c’est un lieu de séparation qui n’a plus lieu d’être. En fonction de votre vision de l’espace vous trouverez le circulation qui vous permet de profiter au mieux de votre intérieur.

Pour aller plus loin