Espaces extérieurs

Composer un jardin zen à la japonaise

Tendance, le jardin zen japonais permet de composer un espace extérieur aussi esthétique que serein. Comment dessiner les grandes lignes ? Quelles plantes choisir ? Quels aménagements ajouter ? Voici nos réponses.

Inspiration - 6 juillet 2018

Les incontournables d’un jardin zen Commençons par la composition générale. Le jardin zen japonais n’aime pas les angles droits ni la symétrie. Il faut essayer de trouver un équilibre harmonieux avec quelques arbres hauts, des arbustes qui apportent du volume, quelques fleurs pour la couleur et de nombreux éléments minéraux, pour le côté zen. Pour mettre en valeur ces différents espaces, faites serpenter un chemin de pierres plates au cœur du jardin. Vous pouvez également ajouter un petit bassin peuplé de carpes koïs ou une simple fontaine. Évitez autant que possible les bouddhas et autres statues qui donnent un petit côté kitch à une déco de jardin zen. Et surtout, utilisez des matières naturelles qui vivent avec les saisons. Les meubles de jardin en plastique sont donc à proscrire ! On leur préférera de petits bancs en pierre ou un salon en bois de teck ou de manguier.

Maintenant que les grandes lignes de la décoration de jardin sont esquissées, rentrons dans les détails de l’aménagement. Tout le charme du jardin zen tient à ses plantes et à son ambiance. Choisissez de préférence des arbres et arbustes typiques, comme l’érable du Japon ou le cerisier japonais. Vous pouvez aussi ajouter des fougères, des bambous et quelques fleurs comme le lotus. Home by Me vous propose un logiciel de design intérieur 3D très pratique pour composer des plans 3D de votre appartement, de votre maison ou de votre jardin. Vous pouvez l’utiliser pour créer des plans 3D gratuits de votre logement afin de visualiser les moindres aspects de votre projet. Et si le résultat ne vous plaît pas, il suffit d’utiliser notre logiciel gratuit de design intérieur 3D pour trouver d’autres idées !

Les 5 astuces pour un jardin zen harmonieux

1 . Une seule couleur

Pour un jardin élégant, privilégiez des végétaux d’une même gamme chromatique. Par exemple, le lotus et le cerisier japonais, dont les fleurs offrent des nuances roses de toute beauté.

2 . Éviter les clichés

Le risque en créant son jardin japonais est de vouloir tout adopter : les rochers, les graviers à ratisser, le bassin à poissons, le petit pont de bois, les érables, les bouddhas, et même quelques pagodes… N’en faites pas trop ! Quelques éléments suffiront largement.

3 . De l’eau !

Si vous avez l’espace, l’ajout d’une fontaine ou d’un mini-bassin est toujours un plus. Le bruit de l’eau ajoute à l’ambiance du jardin et permet de le rafraîchir en été.

4 . Feng Shui

Si le zen est votre priorité, vous pouvez aussi aménager votre jardin japonais selon les codes Feng Shui : eau au nord, feu au sud, métal à l’ouest et bois à l’est.

5 . Une touche typique

Le « Niwaki » est l’art de tailler les végétaux en forme de nuage. En Europe, on le connaît surtout pour les bonzaïs, mais de nombreux arbres peuvent faire l’objet de cette taille typique.

Pour aller plus loin