Cuisine

10 conseils pour un bon éclairage de cuisine

L’éclairage est un élément essentiel à prévoir au moment de l’aménagement de votre cuisine. Les différents points d’activité et la pièce dans son ensemble réclament des traitements lumineux adaptés.
Le bon chemin vers la lumière en 10 points :

Fiche pratique - 29 mars 2016

Conseil 1

Priorité

Il y a toujours 3 sources différentes de lumière à mettre en place pour obtenir un éclairage efficace. D’abord les luminaires qui créent l’ambiance générale, puis ceux qui assurent l’éclairage fonctionnel et enfin l’appoint décoratif.

Conseil 2

Bonne ambiance

L’éclairage au plafond écrase parfois une pièce et crée une lumière blafarde. Pour une cuisine, préférez l’installation des spots dans un faux plafond qui crée une jolie luminosité indirecte. Dans une cuisine ouverte, un variateur permet de diminuer l’éclairage quand l’espace est inoccupé.

Conseil 3

Au travail

Côté postes d’activité, on pense à l’évier, au plan de cuisson, au plan de travail et à la hotte. Tous doivent bénéficier d’une lumière forte et précise. La solution, des spots ou des réglettes LED sous les meubles hauts. Vous pouvez aller plus loin en installant ce type d’éclairage dans les placards ou les tiroirs. Pour le coin repas ou l’îlot, il est préférable d’installer une suspension à la bonne hauteur, c’est à dire à environ 70 cm de la table.

Conseil 4

En appoint

Il est important de mettre en place cet l’éclairage qui fait le lien entre les 2 zones précédentes. Vous pouvez choisir d’éclairer l’intérieur d’un placard vitrine ou de disposer des appliques au mur pour compléter l’éclairage d’ambiance.

Conseil 5

Déco et design

Prenez le temps de bien choisir vos luminaires ou appliques. Ils sont très tendances et les propositions design sont nombreuses. N’oubliez pas qu’ils doivent être aussi beaux que pratiques et facilement nettoyables. Si vous souhaitez réaliser de jolies combinaisons de suspensions au-dessus de la table ou du plan de travail, gardez en tête que 3 est un chiffre équilibré. Image Secondaire

Conseil 6

Faites la lumière

Pour les lampes, les LEDS ont évidemment trouvé une place de choix dans la cuisine. Leur petite taille permet de mettre en valeur les recoins ou même les accessoires comme le mitigeur ou l’évier. Elles sont décoratives et consomment peu d’énergie.

Conseil 7

La bonne ampoule

Les tubes fluorescents et fluocompactes remplacent de plus en plus les anciennes ampoules incandescentes. Leur consommation est minime et comme les LEDS, elles s’installent dans n’importe quel emplacement.

Conseil 8

Un bon IRC

Pensez bien à installer des lampes fluocompactes à allumage rapide ou instantané. Pour obtenir une lumière régulière et blanche, choisissez des ampoules avec un Indice de Rendu des Couleurs (IRC) le plus proche possible de 100.

Conseil 9

Le lux

Une cuisine demande une base d’éclairage d’environ 300 lux, mais il faut prévoir 500 lux sur les zones de travail. Un cuisiniste peut vous guider dans ces étapes très techniques.

Conseil 10

Nettoyer

Autant les luminaires que les ampoules qui se salissent beaucoup dans une cuisine. Elles peuvent ainsi perdre 50% de leur efficacité.

En resumé

L’éclairage d’une cuisine est très technique, prévoyez les sources d’électricité et les prises adaptées à votre projet avant le début des travaux.

N’hésitez pas à être très technique et à faire calculer très précisément l’intensité et la nature de la lumière dans votre cuisine.

Pour aller plus loin