Salle de bain

10 conseils pour installer une douche italienne

Placée au niveau du sol, elle demande des travaux importants de préparation. Alors faut-il craquer pour une douche italienne ? Ce nest pas le modèle le plus simple à installer, mais certainement le plus agréable à vivre au quotidien. 

Voici 10 conseils pour réussir cet aménagement délicat :

 

Fiche pratique - 21 mars 2016

Conseil 1

Règle

Elle est très simple, ouverte ou fermée, une douche italienne est toujours installée au niveau du sol sans le moindre dénivelé. Nous verrons pourtant quil existe quelques adaptations.  

Conseil 2

La bonne pente

Il existe en fait 2 pentes dans une douche : celle de l’évacuation et celle du sol. Le minimum est toujours de 1%, mais mieux vaut prévoir 2 à 3% pour faciliter l’évacuation.

Conseil 3

Tout prêt

Il existe des sols prêts à carreler qui offrent la pente nécessaire et assurent ensuite une bonne pose du carrelage. Dans le cas contraire, leau peut déborder, surtout si votre douche italienne na pas de paroi.

Conseil 4

Une douche étanche

Avant tout, il est important de garantir létanchéité de votre installation. Le carrelage ne garantit pas un résultat totalement fiable, il existe 3 autres solutions. Le Système dEtanchéité Liquide (SEL) sapplique au rouleau directement sur les murs et le sol. Le panneau à carreler doit être posé en respectant les bandes détanchéité. Et enfin  les nattes détanchéité se posent comme du papier avant le carrelage, pour un résultat très sûr.  

Conseil 5

Chape

Pente et étanchéité doivent évidemment aussi être réalisées avec précision pour la chape qui est posée sous la douche. Image

Conseil 6

Adaptation

Il nest pas toujours facile de respecter la règle de base dune installation au niveau du sol. En appartement notamment, lévacuation est souvent installée en hauteur. Il est alors quasi impossible daligner la douche au niveau du sol et de créer une pente suffisante. Le plus souvent il faudra une surélévation de 15 centimètres minimum.

Conseil 7

Matières et sol

Attention aux glissades, il faut donc penser à calepiner afin que les joints assurent une certaine stabilité. Petits carreaux et matière antidérapente sont aussi très efficaces.

Conseil 8

Avec ou sans paroi ?

Normalement il n’y en pas dans une douche italienne, mais si vous prévoyez d’en poser une, pensez à bien étanchéifier les joints.

Conseil 9

Baignoire

C’est la grande question, faut-il l’enlever pour laisser la place à une douche italienne de très grande taille ? Dans une petite salle de bain, cette décision s’impose. Dans le cas contraire, prenez en compte les habitudes quotidiennes de toute la famille et surtout celles des enfants. N’oubliez pas qu’un bain peut consommer moins d’eau qu’une douche !

Conseil 10

Variantes

On trouve aujourd’hui de plus en plus de douches aménagées avec une pomme mobile et pommeau fixe. Certaines possèdent même deux pommeaux, une bonne idée pour éviter les embouteillages du matin.

En resumé

Avant de projeter l’installation d’une douche italienne, vérifiez que votre salle de bains et maison vous le permettent sans imposer de surélévation.

Le vrai modèle se présente sans paroi, mais il faut vraiment avoir une grande salle de bains pour ce type d’aménagement.

Les travaux d’installation sont réservés à des bricoleurs avertis, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour la pose du bac et des parois.  

Pour aller plus loin